Isabeau, Infirmière à Obout, Cameroun

Lieu de la mission

  • Obout au Cameroun

Auprès des malades, dans la brousse camerounaise

Isabeau
Infirmière


Qu'est-ce qui t'as motivé à partir en volontariat international ?

Je suis partie à la fin de mes études  d’infirmière, avant de chercher emploi en France. Je voulais découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, voir autre chose tout en me mettant au service d’une communauté. Je voulais vivre une expérience de dépaysement et de simplicité tout en ayant une vie de prière communautaire.


Porquoi Dom&Go ?

J’ai choisi de partir avec Dom&Go car je souhaitais être accueillie au sein d’une communauté religieuse pour connaître la vie en communauté et avoir accès aux offices quotidien. C’est aussi le choix de partir avec une association qui apporte une formation et un suivi avant, pendant et après la mission qui m'a motivé.


Quelle fut ta mission sur place ?

Infirmière dans un hôpital de brousse : Consultations 7j/7, lits d’hospitalisation, maternité et consultation prénatale, vaccination enfants, bloc opératoire pour petite chirurgie, césarienne, présence d’un laboratoire d’analyse médicale, unité de prise en charge des patients atteints du VIH, etc.

Partant jeune diplômée dans un contexte médical bien différent du nôtre, cette mission m’a beaucoup appris professionnellement et humainement, notamment des actes que je n’avais jamais fait en France : Accouchements, sutures, consultations, suivi du VIH, annonce de diagnostic de VIH, etc.

J’ai partagé les joies, les peines, les tristesses des patients qui s’ouvrent et se confient sur leur difficultés familiales et surtout leur mode de vie souvent très précaire. Mais aussi les sourires et leur joie à nous partager leur culture et leur joie de vivre.

Je donnais également des cours de français à une novice vénézuélienne au sein de la communauté.


Qu'as-tu appris, que retires-tu de cette expérience ?

J’ai appris à vivre au jour le jour, à apprécier chaque instants. J’ai été marqué par la place du Christ dans la vie des Camerounais : il est omniprésent. Tout est remis dans les mains du Seigneur. J’ai réappris à mettre le Christ au cœur de ma vie. C’est aussi apprendre la simplicité, à s’adapter tout le temps et à quitter son confort de vie pour aller à la rencontre des autres et notamment en pleine brousse camerounaise aller à la rencontrer des personnes pauvres. Je suis rentrée changée, grandit, avec un regard différent sur la vie et des souvenirs pleins la tête.


Quels conseils donnerais-tu aux prochains volontaires ?

Il faut s’adapter pour s’ouvrir à l’autre, aller à la rencontre des populations et apprendre à recevoir. Ne pas avoir peur de sortir de sa zone de confort. Il faut partir pour servir, apprendre et découvrir.


Pour en savoir plus sur la mission de Isabeau, rendez-vous sur :

http://www.domandgo.fr/obout-cameroun-enseignement.