Amaury

Lieu de mission

  • École biblique et archéologique française de Jérusalem

Au cœur de la Bible et de l'archéologie sur la terre du Christ

Amaury
Journaliste

Je suis déjà sacrément fan de ce lieu. C'est une vraie chance que de travailler pour une institution pareille, si ancienne (l'École biblique et archéologique française (EBAF) a déjà 125 ans, ndlr) et si reconnue. Je passe tous mes repas à enrichir ma culture générale, me retrouvant chaque jour au milieu de débats étymologiques, théologiques, archéologiques, historiques, géographiques, exégétiques, linguistiques, hellénistiques, antiques, oecuméniques, politiques, artistiques, géopolitiques, ...

Les collections de pièces antiques, de poteries, de photographies assez étonnantes me passionnent aussi. Shoukran beaucoup pour cette belle mission !



J'habite une petite cellule refaite récemment ; je suis logé avec sept autres élèves de l'école venus rédiger leurs thèses, d'origines variées (deux historiennes, une agrégée de lettres, deux bibliothécaires, une normalienne, un historien de l'art, ...) avec qui je partage un salon et un roof top (voir jolie vue le soir ci-dessous). Je suis vraiment ravi de suivre le rythme dominicain (laudes, messe, vêpres, ...) quotidiennement. C'est sain, porteur et agréable ! Inch'Allah, je tiendrais 12 mois.



Pour ce qui est de la mission à proprement parler, je suis chargé de repenser la « lettre aux amis », la « newsletter » , le site internet, la présence de l'école sur les réseaux sociaux et l'organisation de conférences par des chercheurs de passage ou des professeurs de l'école. Je m'occupe également de rédiger des articles sur l'actualité qui entoure le quotidien de l'école. Pour l'instant, le directeur m'a surtout prié de « Prendre mes marques, sentir le pays, sentir la ville, me sentir bien, me reposer, apprécier, prendre le temps. Ah et au fait, la sieste fait partie de la culture en Orient », ce à quoi je me sens forcé d'obéir. Ah là là, pas facile !



Je suis 4h de cours d'arabe par semaine et une journée de cours sur l'histoire du « Proche-Orient ancien » et de sa topographie (tous les mardis). Ce cours nous emmènera en voyage sur des fouilles ou des lieux « à voir », une semaine en Galilée en novembre, dans le Néguev en mars et en Jordanie en mai. Un autre frère me donne deux trois tuyaux en hébreu !

J'ai également une mission sociale, dans un centre éducatif à Bethanie, où je passe tous mes jeudis après-midi. Ils accueillent des jeunes de 12 à 18 ans de ce village assez pauvre depuis la construction du mur. Il est question que j'y fasse du soutien en anglais mais surtout, ma grande joie est d'y donner des cours de théâtre, ma grande passion depuis que j'ai 6 ans !

Pour en savoir plus sur l'École biblique et archéologique française de Jérusalem, rendez-vous sur : http://www.ebaf.edu